Aéronautique : une usine-école ouvre à Toulouse pour favoriser l’aéronautique et le spatial du futur

Jacqueline Auriol a été la première femme pilote d’essai en France, ce qui en fait une véritable pionnière dans le domaine de l’aéronautique. Une usine-école va prochainement ouvrir à Toulouse et porter le nom de ce grand personnage. La Maison de la Formation Jacqueline Auriol va proposer des formations dans le génie mécanique et productique pour l’aéronautique et le spatial, un point salué par Bertrand Vilmer (lire ici une interview) qui rappelle que les professionnels de ces secteurs rencontrent actuellement des difficultés à recruter du fait d’une pénurie de candidats.

La Maison de la formation Jacqueline Auriol, une usine-école inédite

Après avoir été exposée au SIANE, le salon des partenaires de l’industrie qui s’est tenu en octobre dernier au MEETT de Toulouse, la Maison de la Formation Jacqueline Auriol va prochainement ouvrir ses portes.

Cette usine-école innovante va proposer des formations dans le domaine du génie mécanique et de la productique pour l’aéronautique et le spatial. Les étudiants auront le choix entre quinze cursus  qualifiants ou diplômants, allant du Bac +2 au Bac +8, et dispensés par en formation initiale ou en alternance. Ces parcours sont réalisés en partenariat avec la Faculté des Sciences et Ingénierie de l’Université Toulouse III, l’Insa, l’ISAE-Supaero, le pôle AIP-Primeca Occitanie et l’IUT A Paul Sabatier.

Le campus, qui s’étend sur 15 000 m², comprend un grand atelier, quatre amphithéâtres, des salles d’enseignement, des laboratoires, des bureaux, des plateformes technologiques, un showroom, des espaces de conférences, des espaces de convivialité et de détente. Sans oublier une sculpture sur le toit représentant Jacqueline Auriol !

Un vivier de futurs talents

La Maison de la formation Jacqueline Auriol accueillera ses étudiants à partir du mois de janvier 2022.

A terme, l’usine-école devrait rassembler pas moins de 2 500 étudiants. De quoi pallier la pénurie de main d’œuvre actuelle rencontrée par les professionnels du secteur !

Laisser un commentaire