Utiliser la pagination en scroll infini en SEO : bonne ou mauvaise idée ?

Avez-vous entendu parler du scroll infini ? Cette approche consiste à privilégier un chargement automatique des pages suivantes lorsque l’internaute a suffisamment fait défiler une page, plutôt qu’une pagination traditionnelle où l’internaute doit cliquer pour changer de page. Nova SEO souligne que cette approche n’est pas indiquée en matière de SEO (ou référencement naturel). Explications.

Pourquoi Google ne reconnaît pas le scroll fini ?

Si la pagination en scroll infini peut présenter certains avantages, ce n’est malheureusement pas le cas en matière de référencement naturel.

En effet, Google ne sait pas accéder aux pages suivantes, ce qui a donc un impact très négatif au niveau du SEO… Pour mieux comprendre, il faut savoir que le scroll infini repose sur du Javascript, et si Google peut interpréter ce langage de programmation, il ne peut toutefois pas le gérer. Cela s’explique par le fait que Googlebot réalise le rendu de la page une fois qu’elle est chargée, sans tester l’ensemble des interactions possibles que Javascript sait repérer, comme c’est le cas avec le défilement.

La pagination en scroll infini, un impact négatif pour le référencement naturel

Google n’a donc pas la possibilité de voir l’équivalent des pages suivantes dans le cadre du scroll infini. Il ne voit donc pas non plus les liens qui pointent vers les fiches produits ou les articles qui y figurent…

C’est pour cette raison que les professionnels du référencement naturel déconseillent d’opter pour ce format de pagination qui risque de générer des pages orphelines ou des pages LIP (Lost In Pagination), des pages handicapées en matière de SEO du fait d’un mauvais maillage interne. Ces dernières présentent des performances SEO en moyenne cinq fois moins bonnes que les autres.

Laisser un commentaire