Comment vous initier à la méditation ?

Si la méditation était jusqu’alors pratiquée seulement par les adeptes de yoga ou de spiritualité, il en est aujourd’hui tout autrement. En effet, elle est plus que jamais prisée, d’autant plus en ces temps de pandémie mondiale de Covid-19. La période que nous traversons, ô combien anxiogène, a permis aux individus de se recentrer sur l’essentiel. Le bien-être est ainsi plus que jamais au cœur des préoccupations, et, comme le souligne Antonino Mercuri, la méditation n’a jamais été autant pratiquée. Elle offre de nombreux bienfaits, aussi bien sur notre santé psychologique que physique. Mais comment débuter si l’on est novice en la matière ? On vous dit tout !

Qu’est-ce que la méditation ?

Il faut savoir que contrairement aux idées reçues, la méditation ne vous empêche aucunement de penser ! Vous allez, certes, vous recentrer sur votre corps et sur votre respiration, faire preuve de concentration et d’attention, mais vous êtes toujours connecté à votre esprit. Vous êtes conscient de toute chose, de ce qui vous entoure et de ce qui se passe en vous.

La méditation vous permet d’entrer en contact avec la partie la plus profonde de vous-même. C’est vivre dans l’instant présent.

Cette pratique est devenue dans nos sociétés un levier d’équilibre, d’apaisement et de sérénité. Vous ressentez une relaxation bénéfique, mais cet état peut demander de la pratique.

Quelques clés pour commencer la méditation

Pour commencer la méditation, vous devez avant tout trouver la position dans laquelle vous êtes à l’aise et confortable. Vous n’avez absolument pas besoin d’adopter la position du lotus si cette dernière ne vous convient pas ! Toutefois, il convient de respecter certains points, à savoir : avoir le dos bien droit, les épaules relâchées et vos mains placées sur vos cuisses ou vos genoux. Vous pouvez ainsi tout aussi bien vous asseoir par terre ou sur un fauteuil, peu importe. De même, c’est vous qui décidez si vous gardez vos yeux semi-ouverts (auquel cas, vous devez regarder vers le bas) ou fermés.

Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez allumer une bougie afin de vous aider. Vous allez alors regarder la flamme vaciller pendant plusieurs minutes. En cas de rupture ou de déconcentration, focalisez-vous à nouveau sur la flamme, sans perdre patience et sans jugement envers vous.

Une fois votre position trouvée, vous allez pouvoir vous concentrer sur votre respiration. Focalisez-vous sur vos inspirations, vos expirations, votre cage thoracique qui se soulève, votre diaphragme qui se contracte, l’air qui se réchauffe… Prenez 5 minutes chaque jour pour ce premier pas dans la méditation, cela deviendra ainsi plus naturel. Vous pourrez ensuite augmenter la durée.

Si à cette occasion, vous ressentez des pensées parasites survenir, ne les chassez pas : vous devez les accepter mais savoir les laisser de côté en vous concentrant à nouveau sur votre respiration.

Petit à petit, vous allez ressentir une sensation agréable et enveloppante de calme. Sachez faire preuve de patience et de bienveillance envers vous : cet état n’est pas toujours possible lors des premières séances. Félicitez-vous malgré tout pour votre attention, et recommencez.

De nombreux sites et applications proposent désormais des séances de méditation. N’hésitez pas à les consulter et à les tester pour découvrir le déroulement d’une séance de méditation.