Comment la communauté mondiale de pentathlon moderne réagit-il face au Covid-19 ?

Partout dans le monde, les membres de la communauté sportive de pentathlon moderne ont réagi de manière positive aux profonds changements dans la vie – dont la suspension des compétitions nationales et mondiales – provoqués par la pandémie de Covid-19. Retour sur les différentes initiatives de la communauté de pentathlètes lors de cette période difficile. 

Les différentes initiatives des pentathlètes aux quatre coins du monde

En mars, des pentathlètes du Caire sont venus en aide aux membres défavorisés de la communauté par des programmes d’aide. En avril aussi les sportifs se sont mobilisés.

Les 18 et 19 avril, le Modern Pentathlon Australia a organisé un contre-la-montre à destination des athlètes âgés de 8 à 20 ans chez eux, dans toutes les régions du pays.

Au programme du premier jour : 2 km de course et un test de précision au pistolet laser. Le deuxième jour, les athlètes ont dû reproduire un échauffement similaire à celui de la compétition, puis effectuer six tours de 200 m avec cinq tirs. 

Un porte-parole de la MPA a déclaré : “Le contre-la-montre d’avril faisait partie de notre objectif à long terme de rester connectés et de sortir ensemble, plus forts, de cette situation dramatique.

“Les épreuves se sont déroulées dans l’environnement proche de l’athlète, en respectant les règles et les restrictions gouvernementales relatives à l’auto-isolement, et les résultats ont été soumis, rassemblés et distribués à la fin du week-end.

“Nous allons organiser des contre-la-montre régionaux chaque mois, afin que les athlètes aient la possibilité de rester en contact avec leur sport et leurs camarades tout en restant isolés”.

Venir en aide au personnel soignant

À Caldas da Rainha, au Portugal, qui a accueilli les championnats du monde 2018 de pentathlon moderne des moins de 19 ans, la Fédération portugaise de pentathlon moderne a fait preuve de solidarité avec cinq autres organisations en faisant don de huit moniteurs cardiaques à un hôpital local. 

Le don, d’une valeur de 40 000 euros, a été chaleureusement accueilli par le maire, Tinta Ferreira, qui a déclaré que cela montrait “l’espoir et la solidarité … que ces six entités s’unissent pour fournir cet équipement qui contribuera à améliorer la réponse médicale”.

Certains membres de la communauté sportive de l’UIPM ont travaillé en première ligne médicale pour combattre le virus, notamment deux athlètes Masters bien connus – Bob Noble (Canada) et Denise Slik (Grande-Bretagne).

La fédération de pentathlon moderne de Grande-Bretagne a également lancé l’initiative “Power Of Five” qui encourage la communauté sportive de cette discipline à poursuivre l’entraînement à domicile en s’inspirant des athlètes de haut niveau.

Alexandre Dallenbach, un pentathlète franco-suisse, quant à lui, continue de publier des billets d’humeur dans le Quotidien de la Réunion pour partager son quotidien de pentathlète lors de cette crise paralysant le monde sportif.