Photovoltaïque : l’avenir des cellules solaires

Selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie, l’énergie solaire connaîtra une croissance de 50 % à l’échelle mondiale au cours des cinq prochaines années. Le développement de la technologie ouvrira la voie à une plus grande indépendance énergétique, selon le rapport de l’Agence internationale de l’énergie. Dans ce qui suit, Isowatt société spécialisée dans les solutions solaires, met en lumière les principaux changements que le marché du photovoltaïque devrait connaître dans les années à venir.

Les améliorations qui devront avoir lieu

Le photovoltaïque constitue un pas important vers l’indépendance des sources d’énergie non renouvelables comme le pétrole et le gaz. C’est pour cela que les professionnels et les particuliers sont plus susceptibles de l’adopter à l’heure actuelle. Selon Isowatt, la demande en énergie solaire devrait encore augmenter, notamment avec les améliorations qui sont en train d’avoir lieu dans le but d’améliorer la conception actuelle des cellules solaires.

La première solution proposée par les scientifiques consiste à ajouter du matériel permettant aux cellules solaires de capter plus de lumière. Une autre façon d’améliorer le rendement des cellules solaires consiste à cibler leur efficacité afin qu’elles convertissent mieux l’énergie solaire en électricité.  Ainsi, il a été constaté que les cellules solaires avec plus d’une couche de matériau de capture de la lumière peuvent capturer plus de photons que les cellules solaires avec une seule couche. De l’autre côté, la conception d’appareils électroniques capables de suivre la position du soleil de façon précise et constante reste un défi permanent, mais l’innovation se poursuit toujours dans ce domaine.

L’avenir des cellules solaires

Bien que les cellules solaires restent encore relativement chères et difficiles à fabriquer à des fins commerciales, les recherches en cours pourraient un jour permettre la mise en œuvre de cellules super-efficaces. Au cours des 20 dernières années, les coûts associés aux cellules solaires, les structures capables de convertir l’énergie lumineuse en électricité, ont constamment diminué. Les professionnels du domaine estiment que les coûts fixes, les coûts du matériel physique des cellules solaires et les coûts accessoires, qui comprennent la main-d’œuvre ou les coûts d’obtention des permis gouvernementaux ont remarquablement diminué parce qu’il y a plus de consommateurs potentiels et plus d’experts en installation de nouvelles cellules solaires, de sorte que les entreprises peuvent produire des panneaux solaires et les installer facilement. Aujourd’hui, les coûts matériels sont inférieurs de plus de moitié à ce qu’ils étaient en 2000, principalement en raison de la diminution des coûts des matériaux et l’amélioration de la capacité des cellules à capter la lumière.

Dans un avenir immédiat, les cellules solaires au silicium devraient continuer à diminuer leurs coûts et être installées à grande échelle. En France, ces baisses de coûts devraient augmenter la production d’énergie solaire d’au moins 300 % d’ici 2050. Entre-temps, la recherche sur d’autres conceptions de cellules solaires plus efficaces et moins coûteuses se poursuivra. Et nous verrons probablement, dans quelques années, apparaître des alternatives au silicium sur nos centrales solaires photovoltaïques et sur nos toits, contribuant ainsi à fournir des sources d’énergie propres et renouvelables.