Comment sont testés les avions ?

Lorsque les voyageurs prennent l’avion, la plupart d’entre eux sont confiants concernant la sécurité à bord. Cependant, peu d’entre eux sont conscients du nombre conséquent de tests qui sont effectués afin d’évaluer toutes les capacités d’un avion au sol ou en vol. Dans l’article suivant, les experts de M&R Associates Design nous dévoile quelques-uns des essais qui se déroulent dans les aéronefs.

Les tests de sécurité

Pour s’assurer de la capacité à voler, un avion subit une série importante de tests. En effet, les ingénieurs se doivent de vérifier chaque détail capable de mener à des dommages potentiels. Ainsi, nous ne mentionnerons que les principaux tests de sécurité.

Les essais d’accélération

Parfois, il arrive de confondre accélération et vitesse. Or, l’accélération est davantage une question de changement de vitesse. Lorsqu’il s’agit d’essais d’accélération, il est très important de mesurer les contraintes liées à l’augmentation de la gravité. Par ailleurs, les essais d’accélération comprennent également la vérification de tous les problèmes structurels, tels que les dysfonctionnements du matériel informatique, des fixations ou des matériaux. Dans la plupart des cas, l’avion peut être vérifié grâce à la simulation de différentes combinaisons de forces linéaires de rotation. Tous ces tests permettent de certifier le bon fonctionnement des divers équipements.

Les simulations de collisions avec des oiseaux

Cette étape de vérification représente une des plus importantes parmi les différentes phases de tests. Elle consiste à effectuer des simulations des effets de collisions aériennes avec des oiseaux et les dommages que ces collisions pourraient entraîner. Dans le pire des cas, les oiseaux risquent d’être aspirés par les réacteurs d’avion. C’est pourquoi, les ingénieurs doivent vérifier encore et encore, afin de s’assurer que tout fonctionne comme prévu.

Les essais de vibration

Lorsque l’on ne cesse de secouer quelque chose, ce quelque chose a de fortes chances de finir par s’effondrer : ce phénomène s’applique également aux avions. C’est ainsi que les avions sont soumis à de nombreux tests de résistances et de vibrations afin de valider leur solidité. Les turbulences sont considérées comme étant les principales sources de vibrations. Ainsi, pendant les essais, les ingénieurs s’assurent de mesurer précisément chaque vibration afin garantir une sécurité de vol en toutes circonstances.

Les essais en cas de foudre

Parmi les nombreux tests effectués sur les avions, les vérifications en cas de foudre ou d’éclairs sont aussi à prévoir. Ces essais sont même considérés comme étant primordiaux car de nombreux éléments électroniques risquent d’être endommagés par la foudre, et cela peut entraîner des problèmes de sécurité en plein vol. C’est pourquoi, les experts, tels que ceux de M&R Associates Design attachent tous une haute importance à un contrôle de qualité. Par ailleurs, les ingénieurs ont découvert qu’il était plus efficace de stimuler tous les composants électroniques séparément afin de tester leur efficacité à chacun.

Les essais liés aux conditions environnementales extrêmes

Les avions sont capables de voler en toute sécurité, malgré des conditions environnementales difficiles. Que le temps soit venteux, très humide ou pluvieux, les avions sont en mesure de voler indépendamment des conditions atmosphériques et des températures. C’est pourquoi les avions sont soumis à un large éventail d’essais. A titre d’exemple, les experts vérifient l’impact de la grêle sur l’avion afin d’assurer la solidité structurale des ailes, du fuselage, des antennes, du pare-brise et même du dôme radar.