Couture : comment réaliser un patron papier ?

Vous souhaitez faire de la couture et du stylisme votre métier ? L’école MJM Graphic Design propose une offre de formation dans les métiers de la mode. La spécialité « Stylisme-modélisme » forme les étudiants toutes les techniques pour réaliser un patron. Les élèves ont un avis très positif sur le contenu de la formation. Voilà un exemple des choses simples mais essentielles que vous pourrez y apprendre.

La réalisation du patron est une étape essentielle du travail du styliste-modéliste. Le patron est un modèle en papier qui sert à tailler le vêtement. Quelles sont les différentes étapes de la réalisation d’un patron ? Quel matériel utiliser ?

Qu’est-ce qu’un patron ? Les différents types de patrons

Le patronage : une étape essentielle, pour le couturier amateur comme professionnel

Le patronage est une étape incontournable lorsque l’on créé un vêtement. Que l’on soit couturier amateur ou styliste-modéliste professionnel. Dans les maisons de couture, c’est le modéliste qui s’occupe de concevoir le patron. A partir du croquis du styliste, le modéliste découpe une toile sur un bustier. Il pose ensuite cette toile à plat et l’utilise pour dessiner le patron.
La plupart des couturiers amateurs ne font pas eux-mêmes leurs patrons. En effet, il existe des patrons déjà prêts à l’emploi. Ainsi on peut les trouver dans les magazines de couture ou dans les boutiques spécialisées.

Les différents types de patron : patron de base et patron modèle

Le patron de base est le modèle de patron le plus rudimentaire et le moins travaillé. Il reproduit les formes du corps. En effet, il existe un patron de base pour chaque type de vêtement : patron de base du pantalon, patron de base de la jupe… Ce patron n’indique aucun détail et sert à la conception du patron modèle. C’est le patron modèle qui est posé sur le tissu pour la découpe du vêtement.

Quel est le matériel nécessaire pour réaliser un patron de couture ?

Si vous souhaitez réaliser votre propre patron, il est nécessaire de se doter préalablement d’un certain nombre d’outils. En plus des équipements de base (règle, scotch, crayon, ciseau), il vous faudra acquérir d’autres objets d’utilisation moins courante.

    • Le papier à patron

Si du simple papier kraft peut faire l’affaire, il est préférable de travailler sur du papier spécialement dédié à cet effet. Le papier à patron est vendu dans les magasins de tissu mais aussi sur internet.

    • La règle japonaise

La règle japonaise fait environ une cinquantaine de centimètres. D’ailleurs, la règle japonaise est totalement graduée. Elle permet notamment de tracer de manière très précise les marges de couture d’un patron.

    • Le pistolet

Le pistolet, appelé parfois perroquet, est un instrument en plastique. Il est utilisé pour dessiner les endroits complexes tels que les encolures.
Il permet d’obtenir des courbes parfaitement tracées. Les tracés obtenus sont beaucoup plus nets que ceux réalisés à main levée.

Les différentes étapes de la réalisation d’un patron

Une fois le matériel acquis et les mesures prises, vous pouvez vous lancer dans la réalisation du patron. Celle-ci se déroule généralement en plusieurs étapes.
Dans un premier temps, les mesures sont reportées sur le patron. Il s’agit d’un travail très minutieux qui demande une grande concentration. Le patron peut être également réalisé à partir d’une toile préalablement taillée et épinglée sur un mannequin. Cette méthode est surtout pratiquée par les modélistes professionnels. Ensuite le patron est découpé. Il est important de découper en laissant une marge de 1 cm pour les coutures.