Le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) par le Groupe Rodin

Le Plan d’Epargne Retraite Populaire a vu ses modalités fixées par un décret du 21 avril 2004 et un arrêté du 22 avril 2004. C’est un plan d’épargne retraite individuel qui peut être souscrit, dans les faits, par tout le monde. En ces temps d’inquiétude par rapport à la retraite, de nombreuses personnes cherchent à épargner pour affronter l’avenir dans les meilleures conditions.

De ce fait, il est donc important de décrire en détail ce que peut apporter le PERP. Ce dispositif prévu par la loi est également proposé par des cabinets de courtage spécialisé dans l’épargne-retraite comme le Groupe Rodin. Il est, d’ailleurs, recommandé de faire appel à leurs services pour se lancer dans ce type de projet.

Les principes du PERP

Dans les faits le Plan d’Epargne Retraite Populaire est ouvert à tous mais, en pratique, il se destine tout particulièrement aux personnes qui sont fortement imposées. Elles correspondent à la tranche marginale d’imposition qui se situe au moins à 30%. En effet, comme les versements sont déductibles du revenu imposable dans certaines limites, il faut payer un minimum d’impôt pour que cela soit un minimum bénéfique. L’impact fiscal à l’entrée doit donc être le plus fort possible pour compenser l’imposition à la sortie.

Les personnes qui souhaitent souscrire à ce type de plan doivent aussi être prêtes à bloquer leur capital sur une longue période. En effet, les sommes versées sur un PERP sont immobilisées jusqu’à la retraite, sauf cas de forces majeures détaillées plus bas.

Pour finir, il est conseillé que les particuliers disposent d’assez de liquidités pour leur retraite vue que la sortie du PERP s’effectue en rente viagère, c’est-à-dire, une rente versée jusqu’au décès du bénéficiaire. Il est toutefois possible de débloquer 20% en capital.

Avant de souscrire à un Plan d’Epargne Retraite Populaire, il est conseillé, pour le particulier, de vérifier que sa situation fiscale et patrimoniale est en adéquation avec ce dispositif.

Un complément de retraite intéressant

Le PERP est destiné à se constituer un complément de revenu pour la retraite. Il possède l’avantage de laisser la liberté au particulier en ce qui concerne le rythme des versements. En effet, il n’y a aucun minimum de versement à respecter.

Le capital se débloque à l’âge de la retraite et la sortie se fait obligatoirement sous forme de rente viagère. Le montant de la rente reversée à la retraite est fonction des sommes investies, de la durée d’épargne et de la rentabilité du placement. Il est donc conseillé de commencer à épargner le plus tôt possible.

En résumé, le but du PERP est de permettre à chaque personne de se constituer un complément financier aux régimes obligatoires, à travers le temps.

Une déduction d’impôt intéressante

Chaque année, le particulier bénéficie d’une déduction du revenu imposable en fonction de ses versements. Elle est, néanmoins, limitée par un plafond de déduction global aussi appelé « plafond épargne retraite ». Cela entraîne automatiquement une économie d’impôt qui finance en partie le Plan d’Epargne Retraite Populaire.

Le plafond épargne retraite est propre à chaque membre du foyer fiscal. Si le plafond n’est pas atteint au cours d’une année, l’excédent est reporté sur les trois années suivantes.

Préparer sa retraite en tout sécurité

En plus des quelques atouts cités plus haut, le PERP permet aussi de préparer sa retraite en toute sécurité. En effet, l’argent investi dans le plan sont cantonnés et conservés chez un dépositaire distinct de l’assureur. De ce fait, même en cas de faillite du gestionnaire, les fonds sont insaisissables.

De plus, quand un particulier souscrit à un Plan d’Epargne Retraite Populaire, il est automatiquement intégré à un « Groupement d’épargne individuelle pour la retraite ». Ce groupe veille aux intérêts des adhérents dans la mise en place et dans la surveillance de la gestion du PERP.

Les avantages et les inconvénients du PERP

Le Plan d’Epargne Retraite Populaire possède donc de nombreux avantages comme le fait d’être ouverts à tous, d’offrir un revenu garanti à vie lors de la retraite avec la possibilité de protéger ses proches, une exonération de l’impôt sur la fortune immobilière et de l’impôt de solidarité sur la fortune, et bien d’autres.

Cependant comme tous dispositifs, il possède aussi quelques inconvénients : épargne indisponible avant l’âge de la retraite, sauf accident de la vie (décès, liquidation judiciaire, surendettement, etc.), sortie en rente viagère obligatoire pour au moins 80 % des capitaux constitués, rentes imposables comme les pensions de retraite au barème de l’impôt sur le revenu. Pour finir tous les particuliers ne sont pas égaux devant le PERP. En effet, il est beaucoup plus avantageux pour les personnes qui payent d’importants impôts.

Le Groupe Rodin propose le PERP

De nombreux particuliers souhaitent préparer leur retraite mais ne font pas appel à un professionnel pour les aider. Pourtant, il existe de multiples cabinets de courtage qui sont spécialisés dans ce domaine d’activité, comme Groupe Rodin.

Le cabinet de conseils propose de préparer sa retraite en utilisant le Plan d’Epargne Retraite Populaire. Les équipes de professionnels du groupe accompagnent les particuliers dans toutes leurs démarches. Après devis, simulation et analyse de la situation patrimoniale du client, elles peuvent lui proposer d’utiliser le PERP pour préparer sa retraite en toute confiance. En souscrivant à ce contrat auprès de ce professionnel, le particulier peut bénéficier de rendements parmi les plus hauts du marché et des frais de gestion parmi les plus bas.

Pour être tout à fait complet, le cabinet de courtage français peut proposer, en fonction de la situation du client, de souscrire à la loi MADELIN qui permet aussi de préparer sa retraite dans d’autres conditions. Elle est néanmoins un peu plus restrictive que le Plan d’Epargne Retraite Populaire puisqu’elle oblige le particulier à verser au moins un certain montant chaque année.

Les français sont plutôt inquiets face à la retraite. Ils ont peur de manquer de ressources alors que ce moment de la vie est considéré comme celui où l’on peut le plus profiter de ses loisirs. De ce fait, pour avoir des revenus complémentaires, ils peuvent souscrire à un PERP.